Quels sont les principaux dysfonctionnements constatés ?

De larges surfaces sont délaissées et inexploitées, de nombreux espaces sont fermés au public faute de conformité aux normes de sécurité. Le bâtiment est très sous-équipé sur le plan technique et logistique, ce qui complique ses conditions d’exploitation. Ses conditions d’accessibilité au public sont loin des exigences du temps présent. Ses Galeries Nationales, à la pointe de la modernité lorsqu’elles ouvrirent au public en 1966 demandent aujourd’hui à être revues pour être mises en standards internationaux.