Le projet en bref

Un siècle après sa création, le grand palais entrera en 2021 dans une nouvelle phase de son histoire, découvrez son projet de restauration et d’aménagement !

Pourquoi ce projet ?

Le Grand Palais a été classé monument historique en 2000. Plusieurs phases de travaux ont été réalisées, qui se sont néanmoins limités à la grande verrière et à ses fondations, ainsi qu’à quelques zones très ciblées du monument. Morcelé, cloisonné et entresolé au cours de son histoire, un moment promis à la démolition et fragilisé par l’usure du temps, le Grand Palais n’a pas fait l’objet au cours du XXe siècle de l’attention que sa grandeur et sa contribution à l’histoire de l’architecture universelle eussent méritée.

Les travaux du Grand Palais ont pour objet de restaurer le monument historique et de transformer spectaculairement la distribution des espaces du lieu. Il s’agit de retrouver l’architecture d’origine du bâtiment tout en modernisant profondément son fonctionnement. Le dispositif spatial ainsi créé sera capable d’abriter des évènements et des publics d’une grande diversité. La vocation universelle et républicaine de ce lieu sera ainsi magnifiée.

 

Le Nouveau Grand Palais en chiffres

La Nef pourra accueillir 11 000 spectateurs contre 5 600 aujourd’hui.

Des surfaces additionnelles pour les Galeries d’exposition (+ 900 m2) et événementielles (+ 4 300 m2).

Si les surfaces du Palais de la découverte resteront quasiment identiques entre 2018 et 2024, ce dernier bénéficiera toutefois d’un ajout de 1 468 m2 de surfaces mutualisées et d’espaces cogérés : la Galerie des enfants et  les auditoriums.

Les ambitions du Nouveau Grand Palais

Accueillant tous les publics par une entrée unique côté Square Jean Perrin, qu’ils viennent pour une exposition d’art, pour se rendre au Palais de la découverte ou simplement pour découvrir le lieu, le Grand Palais redeviendra intelligible au visiteur et se repositionnera au cœur des sites du parcours touristique parisien. Il sera restauré de manière à retrouver la beauté et l’audace de sa conception originelle, il ses abords seront réaménagés et embellis, afin offrir aux piétons et aux visiteurs des espaces plus confortables et sécurisés.

Structuré autour de la nouvelle Rue des Palais, innovation majeure du projet d’aménagement qui créera un vaste espace d’accueil  et de distribution du public, ouvert aux visiteurs de façon libre et gratuite (sans être nécessairement doté d’une entrée à un évènement ou une exposition, et ce toute l’année), le Nouveau Grand Palais sera véritable « machine à culture » traversée de propositions multiples et variées. Il sera pensé comme un lieu de vie et de service offerts aux visiteurs : événements de la Nef, lieux et services de la Rue des Palais, expositions d’art, Palais de la découverte,…. Sa capacité d’accueil sera augmentée et il se fixera, outre les programmations spécifiques du Grand Palais d’une part et du Palais de la découverte d’autre part, une ligne originale de programmation ayant pour but d’explorer le rapport entre Arts et Sciences.

Le Nouveau Grand Palais demain
en 15 points-clés

  1. La beauté et l’audace du monument originel retrouvées
  2. Le Grand Palais, lieu de la rencontre entre arts, sciences et société
  3. Un Monument-Monde, vitrine de la société contemporaine et de ses tendances
  4. Un bâtiment mis aux normes et entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite
  5. La Rue des Palais, artère centrale du monument, lieu de vie et de services en accès libre offerts toute l’année (salle historique, salle immersive, salle du Trésor, librairie-boutique…)
  6. Un nouveau parcours pour les expositions du Grand Palais, plus spacieux et plus flexible pouvant accueillir entre 1 et 4 expositions simultanément (de 500 à 2500 m²); à tout moment de l’année, une exposition au moins sera proposée au public
  7. Une nouvelle muséographie pour le Palais de la découverte
  8. La Galerie des enfants, une offre arts et sciences inédite destinée aux 3-10 ans
  9. Une attractivité événementielle renforcée, avec une augmentation de 24% de la surface disponible en location pour une offre souple pouvant aller jusqu’à 22.300 m² d’espaces reliés entre eux
  10. Une Nef reconnectée aux galeries, les 3.700 m² de balcons redevenus praticables
  11. La création d’une plateforme logistique souterraine desservant l’ensemble du bâtiment, expositions comme événements
  12. Un environnement paysager et urbain requalifié ; une terrasse avec vue sur les toits de Paris
  13. Un équipement aux normes olympiques pour 2024
  14. La mise en place d’un seul ERP (Établissement Recevant du Public) et la gestion mutualisée du monument
  15. Des instances sécurisant la maîtrise financière et calendaire du projet

Le projet architectural en bref

L’accès au bâtiment va être amélioré et simplifié, pendant que son intérieur retrouvera ses principes fondateurs : lumière zénithale, fluidité des circulations, volumes spectaculaires.

L’entrée commune et la Rue des Palais

Un vaste et unique espace d’accueil mutualisé sera aménagé face au Square Jean Perrin pour accueillir l’ensemble des publics pénétrant l’enceinte du Grand Palais.

La « Rue des Palais » sera créée, qui deviendra l’artère majeure du monument, le traversant de part en part dans ses soubassements et jouant le rôle de plateforme de connexion pour l’ensemble des manifestations du Nouveau Grand Palais. Cet aménagement permettra d’appréhender d’un seul regard la Nef et le volume de la Rotonde d’Antin.

Les Galeries d’expositions du Grand Palais

Les 6 majestueux espaces d’exposition composant les Grandes Galeries seront tous réhabilités dans leur volume et luminosité d’origine. Les hauteurs d’origine seront retrouvées (10 m pour les Galeries du 1er étage, 5 m pour les Galeries du RdC). Les Galeries seront repensées dans le but de proposer un véritable parcours « en boucle » aux visiteurs jusque et à partir de la Rue des Palais , en évitant les allers et retours.

Le Palais d’Antin / Palais de la découverte

L’enjeu principal de l’aménagement du Palais de la découverte consistera à remettre en valeur les décors 1900, de dégager le plafonds verriers, les voussures, les décors et d’aménager une ouverture des espaces afin de pérenniser la séquence lumineuse de l’enfilade des trois halls (la rotonde centrale et les deux ailes). La muséographie du Palais de la découverte sera entièrement repensée à cette occasion. Le Palais de la découverte bénéficiera par ailleurs d’une nouvelle galerie d’exposition dans le soubassement du palais d’Antin.

La Nef

La jauge de la Nef sera considérablement augmentée grâce à la création de nouvelles sorties de secours vers l’avenue Winston Churchill et le Jardin de la Reine. Pouvant accueillir jusqu’à 11 000 personnes (contre 5 600 personnes aujourd’hui), elle confirmera sa vocation d’accueil de manifestations multiples, de renommée internationale. Ses balcons (3 700 m2), remis aux normes de sécurité incendie, seront à nouveau accessibles au visiteur, offrant de nouvelles possibilités de circulation avec les galeries attenantes. La mise en place d’un système climatique performant « à pulsion », permettra une régulation thermique économe, indispensable à la bonne exploitation de la Nef

La Galerie des enfants

Au cœur du bâtiment se trouvera la première galerie d’exposition pour enfants dédiée aux arts et aux sciences, tout particulièrement tournée vers les 3-10 ans. La Galerie des enfants sera animée conjointement par le Palais de la découverte et la Rmn – Grand Palais.

Les espaces de médiation et les auditoriums

Un accueil spécifique pour les groupes, notamment scolaires va être créé. Les ateliers et studios de médiation (au nombre de six) seront dans la continuité de cet espace d’accueil et seront reliés à la Rue des Palais.

Deux auditoriums seront créés, l’un de 350 places, l’autre de 150 places, destinés à accueillir des projections, des conférences et des spectacles. Ils seront exploités  de manière mutualisée par la Rmn – Grand Palais et le Palais de la découverte.

La terrasse

Une terrasse couronnant le Nouveau Grand Palais sera réalisée à l’occasion des grands travaux. Elle permettra de découvrir de plus près les qualités architecturales de la toiture, tout en ouvrant de larges vues panoramiques inédites sur Paris. Elle accueillera également un café. Elle sera accessible au public dans des conditions qui seront définies ultérieurement.

Une logistique repensée

Les travaux doteront le monument d’une aire logistique qui sera créée en sous-sol du bâtiment pour faciliter son exploitation et décongestionner les abords du monument en surface.


Téléchargez le dossier de concertation pour en savoir plus sur le projet d’aménagement et de restauration du Grand Palais.